ACTU 1

Anthropobiologie 

MAI 2009

«L’espace accordé aux morts de la Préhistoire à l’époque mérovingienne»

Musée Archéologique de Strasbourg


Un cycle de visites : « Quand archéologues et anthropologues se penchent sur la mort en Alsace : les rites funéraires à travers l’exposition et les collections permanentes du musée ».

Samedi 16 mai à 14h 30 «L’espace accordé aux morts de la Préhistoire à l’époque mérovingienne», avec Eric Boës, archéo-anthropologue à l’Institut National de Recherches Archéologiques Préventives

JANVIER 2008

Conférence le jeudi 17 janvier à 18 h,  Amphithéâtre Fresnel -Institut de Physique. 3 rue de l’Université – STRASBOURG.

« De l’Archéologie des comportements »

par Eric BOËS (INRAP)

Le statut du corps n’est pas figé et chaque époque a le soin d’établir un lien particulier avec lui, qu’il soit vivant ou mort. Tous les gestes qui concernent l’entretien ou l’embellissement du corps sont ainsi contrôlés par les sociétés. Le cadavre n’est pas oublié dans ce besoin de codification, qui encadre les manipulations les plus complexes (embaumement, gestion des sépultures, crémation). Il est même cet « objet » avec lequel l’être humain entretient et nourrit un lien très étroit, fortement ancré dans les structures des sociétés depuis plusieurs dizaines de milliers d’années.

L’archéologie dévoile de nombreux exemples de manipulations corporelles adaptés à toutes les étapes de la transformation du corps. Elle témoigne de ce lien intime entretenu au cours du temps avec le corps, tout autant convoité qu’il est rejeté du monde des vivants. Les outrages au corps ne sont finalement que les prémisses de cette utilisation ultime des os, autour de laquelle de nombreuses sociétés ont composé leurs rites et leurs croyances. L’examen des os humains anciens permet de restituer ces comportements et de suivre leur évolution au cours du temps.

Eric Boës est archéo-anthropologue à l’Institut National de Recherche Archéologiques Préventives. Après des études d’archéologie et de paléoanthropologie, il étudie plus particulièrement les comportements mortuaires à partir de l’examen des squelettes.

Les conférences du jardin des sciences sont proposées depuis 1999. retrouvez tous les résumés sur le site :

http://science-ouverte.u-strasbg.fr/mcst/activites/cjs.php.

Renseignement :

Mission Culture Scientifique et Technique de l’ULP

tél. : 03 90 24 54 00

Novembre 2007

Présentation et commentaire d’une pièce étonnante dans les collections alsaciennes : la tête momifiée dite de Pierre de Hagenbach. Une pièce qui remonte probablement au XVIe ou au XVIIe siècle et qui appartiendrait à un chevalier de l’ordre de St Jean.

Le 29 novembre, salle 14

 Musée d’Unterlinden

1, rue d’Unterlinden – 68 000 Colmar

 par Eric Boës (INRAP)

Horaire : de 13h à 13.45h

E-mail : info@musee-unterlinden.com

www.musee-unterlinden.com

 

cours smi S3 |
morenita1334 |
Psychogenealogie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mastère Spécialisé Ingénier...
| les risques geologiques
| Le monde des cactées